Grilles

1er degré
2e degré G
3e degré G
2e-3e degrés TQ

L'immersion à la VF

Cours à options

> Latin
Grec
Anglais
Sciences Économiques
Sciences fortes
Maths Fortes

Études supérieures

Infos pour les élèves de 6e

L’option latin

Quel intérêt présente aujourd’hui l’étude du latin ?



Pour tenter de répondre à cette question si souvent posée, abordons-la sous un double aspect :

  • Le premier aspect est d’ordre pédagogique : le latin fut et reste un très puissant instrument de formation intellectuelle pour les jeunes âgés de douze à dix-huit ans. Il permet la résolution de problèmes, la validation des hypothèses émises, le bon usage de la connaissance grammaticale et linguistique. Il structure l’esprit et exige un travail méthodique et approfondi.


  • Sa force pédagogique réside donc dans la formation de l’intelligence, il apprend à réfléchir mais son apprentissage procure aussi une bien meilleure pratique du français et un élargissement non négligeable du vocabulaire.

  • Le second aspect est d’ordre culturel et social. Bien que notre société soit tournée vers le futur, vers la mondialisation, vers les nouvelles technologies, ce n’est pas une aberration de chercher nos références culturelles dans le passé.

  • Le monde romain ne s’est pas limité aux pays de l’Union Européenne mais de la Grande Bretagne au Nord de l’Afrique, du Maroc jusqu’à l’Egypte, de l’Espagne jusqu’à Palmyre au Moyen Orient et des bords de la Mer Noire jusqu’à Trèves, c’était Rome ! Les habitants de ces régions si éloignées furent tous un jour citoyens d’un même monde, sur 3.300.000 Km2 autour de la mer Méditerranée devenue un lac intérieur, 60 à 70.000.000 de personnes eurent pendant quelques siècles une histoire commune et se trouvèrent dans l’ensemble plutôt bien de la Pax Romana. Et la civilisation romaine répandit sur cet immense territoire ses valeurs humanistes.

    A travers la connaissance de ce monde, le jeune latiniste se plonge dans cet humanisme de manière intégrée puisqu’il entre en réel contact avec les écrivains du monde antique.

    Ainsi, si toutes les autres disciplines peuvent donner l’impression d’un intérêt direct pour elles-mêmes, le latin a une utilité indirecte. Au terme de sa formation, le jeune qui a pris conscience de ce qu’il a appris et de la méthode qu’il a utilisée pour y arriver se révèle prêt à embraser n’importe quelles études supérieures. Ce cours n'a donc pas de rentabilité à court terme mais il est établi que tous les latinistes récolteront plus tard les fruits de ce cours difficile, certes, mais très enrichissant.